Ouverture : septembre 2023

FUGAM - en latin pour l'Envolée(2022)
acrylique, 30,48 x 40,64 cm, Saint-Jérôme
©Barbara Sophie Lacasse
Mot de l'artiste-peintre :
La toile représente un nid réconfortant où on nous permet de se déposer, reprendre son souffle, faire le point et acquérir les ressources/outils nécessaires avant de reprendre son envolée.
Et c'est avec une infinie reconnaissance que La Maison d'Ariane adresse ses plus sincères remerciements à l'artiste peintre, Mme Barbara Sophie Lacasse, pour le don de sa toile FUGAM, dorénavant associée à L'Avenue d'Ariane.

L’Avenue d’Ariane, maison de 2e étape

Le contexte post-séparation se définit par le moment où une femme victime de violence conjugale prend la décision de mettre fin à une relation empreinte de violence. Dans ce contexte, la rupture n’est malheureusement pas un synonyme de sécurité. Effectivement, la violence peut s’intensifier, augmentant ainsi les risques de blessures sévères et de féminicide et infanticide. D’ailleurs, en contexte de violence post-séparation, on retrouve les formes de violences suivantes1 :
  • Stratégie violente ou non violente pour regagner la victime
  • Harcèlement
  • Violence via les procédures judiciaires
  • Violence économique et appauvrissement volontaire
  • Contrôle via le rôle parental
  • Escalade de violence physique

Malgré une adaptation des stratégies de violence par l’ex-partenaire lors de la séparation, il est important que les femmes ne remettent pas en doute leur décision de mettre un terme à leur relation. Il devient alors essentiel de leur offrir un endroit sécuritaire afin qu’elles obtiennent l’opportunité de poursuivre leur reprise de pouvoir. Pour ce faire, L’Avenue d’Ariane, une maison de deuxième étape spécialisée en violence conjugale post-séparation, a pour mission2 :
  • D’accueillir en hébergement, par l’entremise de logements sécuritaires, les femmes avec ou sans enfants, qui ont décidé de quitter leur conjoint violent et qui vivent de la violence conjugale post-séparation;
  • D’offrir une gamme de services spécialisés en violence conjugale post-séparation pour soutenir les femmes dans leurs démarches médicales et psychologiques, juridiques et judiciaires, économiques et financières, le tout dans une visée d’autonomisation;
  • De proposer aux femmes et aux enfants des activités favorisant la reconstruction de l’estime de soi et la réappropriation de leur plein potentiel.

Afin d’atteindre ces objectifs2, L’Avenue d’Ariane offrira, dès septembre 2023, les services suivants :
  • Intervention individuelle pour la femme (formelle et informelle);
  • Intervention individuelle pour chaque enfant (formelle et informelle);
  • Ateliers de groupe pour les femmes et pour les enfants;
  • Logement sécuritaire et à prix abordable;
  • Logement adéquat à la situation de la femme (situation d’handicap de la femme ou de son enfant);
  • Traduction et interprétariat;
  • Sorties de groupe, d’éducation populaire, culturelle ou de loisirs;
  • Accompagnements lors des démarches pour la femme et les enfants à l’extérieur de la maison (tribunal, avocats, santé (tests médicaux, avortement, etc.), école, immigration, accès aux droits sociaux, etc.);
  • Concertation spécifique avec les autres partenaires au dossier (CISSSL-section des services, avocat civil, avocat criminel, immigration, DPJ, services correctionnels, police, etc.);
  • Concertation générale et militantisme avec les autres groupes de femmes pour la défense des droits des femmes et des enfants.

[1] https://sosviolenceconjugale.ca/fr/outils/sos-infos/6-formes-de-violence-conjugale-post-separation [2] Alliance des maisons de deuxième étape – Le panier de services en MH2 – Recommandations des bonnes pratiques ainsi que des thèmes à aborder au cours d’un séjour dans une maison d’hébergement de 2e étape membre de l’Alliance – Mai 2019