MENU

Défense des droits

Parce que nous visons d’abord et avant tout la reprise de pouvoir des femmes et des enfants sur leur vie, le travail en maison d’hébergement comporte une part importante de défense des droits. Ainsi, nous sommes emmenées à supporter et accompagner des femmes alors qu’elles font valoir leurs droits individuels en lien avec les situations qu’elles vivent.

Accompagnements à la cour et chez l’avocatE.

L’équipe de la Maison effectue des accompagnements à la Cour supérieure du Québec tant en matière familiale que criminelle ainsi qu’à la Chambre de la jeunesse. De plus, l’équipe effectue des accompagnements chez les avocatEs. Des rencontres visant la préparation de ces rendez-vous sont offertes aux femmes. En outre, des informations sur le système judiciaire et sur les droits des femmes sont transmises tant en individuel qu’en groupe.

Accompagnements lors de rencontre avec le DPJ

À leur demande, des membres de l’équipe de travail peuvent accompagner les femmes lors de rencontres avec des intervenantEs du DPJ. Notre présence a alors pour objectif d’aider les femmes à faire ressortir les conséquences de la violence vécue dans leur rôle de mère, leur stabilité et les stratégies de protection développées.

Soutien et accompagnements dans les démarches de plaintes

À la demande des femmes, de la préparation et des accompagnements sont faits en lien avec le dépôt de plaintes pour violence conjugale. Cette démarche, bien que souvent difficile, est à la fois grandement porteuse de sens dans la reprise de pouvoir des femmes sur leur vie,mais surtout elle est un outil important pour la sécurité des femmes et des enfants en contexte de violence conjugale et post-séparation. Puis, la somme des expériences vécues par les femmes nous porte à passer à l’action collectivement, avec elles et avec des groupes alliés, afin de faire valoir leurs droits auprès des instances concernées. Encore et toujours, l’équipe de la Maison se montre proactive face aux multiples demandes d’appuis en lien avec la défense des droits des femmes. Principalement par le biais d’envois de lettres, mais aussi par l’action directe, nous affirmons et défendons nos valeurs d’égalité, de respect, de liberté et de sécurité. À titre d’exemple, nous nous positionnons en solidarité avec la Coalition opposée à la tarification et la privatisation des services publics, notamment en réclamant l’abolition de la taxe santé, et ce, pour plus de justice sociale. Nous appuyons les revendications en matière de santé mentale du Réseau québécois d’action pour la santé des femmes, un meilleur accès à l’Aide juridique, le contrôle des armes à feu, l’augmentation et l’indexation des prestations d’aide sociale, l’ajout significatif de logements sociaux et de programmes d’aide au logement, l’accessibilité au transport en commun et à l’Assurance-emploi.